BlitzKrieg Index du Forum
  BlitzKrieg
Bienvenue sur le forum de discussion de la règle de jeu BlitzKrieg
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Indo] (Et si) La mythique bataille de Mytho ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Guerre Moderne
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MadMat
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 588

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2015 10:06 am    Sujet du message: [Indo] (Et si) La mythique bataille de Mytho ... Répondre en citant

Xavathor & moi avons joué ce WE un scénario hypothétique opposant les chars français de la 2e DB à la garnison japonaise de Mytho qui aurait refusé de déposer les armes après la capitulation nippone.

Dans la réalité, une bonne partie de la garnison japonaise avait déserté et gonflé les rangs des nationalistes du VNQQD, leur livrant même leurs chars que ces derneirs avaient enterré devant la ville. Leclerc avait envoyé Massu par la route pour les affronter, mais ce dernier avait été retardé par des sabotages. Pendant ce temps, le cmdt Ponchardier, à la tête de son SASB, menait une opération non-planifiée pour s'emparer de la ville par un coup de main, par la rivière, en plein nuit. Le raid réussit parfaitement, les chars japonais enterrés devant la ville ne servirent pas ... et Massu arriva 24H plus tard pour trouver Mytho déjà libérée ...

-----------------------------

Le scénario a été joué selon ces paramètres.
http://i.imgur.com/9BdK9nG.png?1

Le champs de bataille ne corrrespond pas exactement au shéma, mais plutôt à ça:.



PLACEMENT:
Le Japonais (Xavathor-san) déploie une de ses compagnie d'infanterie au carrefour, et l'autre + groupement mobile dans les faubourgs.







Le Français (votre serviteur) se déploie au Sud et doit prendre le carrefour devant lui et les faubourgs de Mytho à l'Est.



TOUR 1:
Deux Spitfire Mk.IX attaquant à basse altitude pour une passe de mitraillage à la lisière de la jungle, donnent le coup d'envoi de l'opération. Leur cible, un canon de 47mm antichar, est criblée de balles et d'obus, la majeure partie de ses servants tuée mais la poignée de survivants remet rapidement la pièce en action (= unité "réduite", selon la règle spéciale japonaise).

Immédiatement, le groupement de reconnaissance s'élance:
- une jeep partie reconnaitre le carrefour est prise sous le feu d'un piquet nipon qui tue ses occupants. Le premier sang est pour les Japonais.
- l'AM-8 ("Greyhound") contourne les rizières pour approcher le bosquet de palmiers et tenir la lisière sous ses feux.
- la seconde jeep et le groupe de sapeurs en half-tracks foncent vers l'Est dans l'espoir de prendre un logement dans un des bâtiments et handicaper la défense des faubourgs en attendant l'arrivée des commandos du SASB. En route, ils sont pris pour cible par un canon antichar de 25mm, qui rate son coup. L'ensemble des 12,7mm du groupement (5!) ouvre le feu à son tour, fauchant plusieurs servants (= unité "réduite", selon la règle spéciale japonaise).

Le Japonais lance plein gaz son camion DCA en direction du carrefour pour fournir à ses défenseurs une défense contre les Spitfires, alors que le le reste du groupement mobile sort du village pour engager les half-tracks du génie. Les trois Type 95 et la Panhard ne réussiront qu'à désorganiser la jeep!

C'est alors que l'infâme Xavathor-san utilise son arme secrète: propagande défaitiste. Ses deux principales armes antichar "réduites" (-2 pour toucher), il n'aura de cesse pendant le quart d'heure suivant de pleurer sur son sort et d'affirmer que la partie est déjà perdue pour lui. Ce qui aura pour effet d'exacerber les prédispositions "hussardes" déjà latentes chez son adversaire ... Sad



A son tour, le groupement blindé français met plein gaz!
- un Stuart s'élance plein Est pour soutenir les sapeurs et engager les blindés japonais.
- un autre va appuyer l'AM-8, engageant en duel la Panhard.
- un troisième, restant en retrait, pilonne sans relâche la position du 47mm antichar.
- enfin, le reste du groupement (deux Stuarts & un M8 HMC) s'avancent vers le village, chefs de char debout sur la tourelle pour ajouter le feu de leur 12,7mm à celui des canons/obusiers.
Peine perdue pour tout le monde, pas une touche ou blessure n'est infligée! Sad

En revanche, le petit obusier d'infanterie de 70mm court, sans AP, balance un obus au Stuart le plus proche, dont le chef de char sorti est littéralement pulvérisé (ou coupé en deux). Devant le spectacle macabre de leur chef ainsi mutilé, ses hommes ... abandonnent le véhicule! (je venais d'apprendre à la dure que la perte d'un chef de char exposé pouvait entraîner la "destruction" du véhicule! Je n'ai pas encore assez l'habitude des combats blindés Sad )



Finalement, l'infanterie française s'avancent à couvert à travers les rizières: le gros de la compagnie au centre, face au bosquet de palmiers, le reste (une section renforcée) directement face au carrefour).
Le mortier ouvre le feu en couverture sur l'infanterie nippone retranchée à la lisière des bois.

TOUR 2:
Dans une manoeuvre audacieuse, Xavathor lance ses blindés à la charge pour amener leurs 37mm faiblards à bout portant des chars français. Passant miraculeusement au muilieu d'une série de tirs de réaction, ils parviennent sur leur objectif! Les Types 95 parviennent ainsi à détruire un half-track du génie (emportant le lance-flammes! Sad ) et à décheniller un Stuart ... dont l'équipage, entouré de chars japonais, préfère abandonner le véhicule plutôt que de rester confiné dans ce cercueil d'acier.



La Panhard pour sa part parvient au corps à corps avec l'AM-8 ...



... mais s'enraye!



Les sapeurs, pris entre les défenseurs des faubourgs et un groupement blindé, décident de foncer sur leur objectif. Mais arrivés devant la ville, les véhicules open-top sont pris à parti par un violent de mitrailleuses, fusils, grenades, ... Les sapeurs débarquent comme ils le peuvent, mais la plupart des équipages de half-tracks restent terrés au fond de ceux-ci plutôt que de fournir l'appui-feu attendu pour suppresser l'adversaire.



Les blindés français réagissent à cette contre-attaque surprise.
L'AM-8, miraculée, ne laisse pas une chance à son homologue franco-nippone: la Panhard est criblée d'impacts de 37mm. Pendant ce temps, son Stuart de soutien se lance à la reconquête de la colline, pulvérisant un Type 95 au passage. Les combats se déroule à quelques mètres de distance, laissant peu de chance aux véhicules touchés de s'en sortir ...



Mais un second Stuart, quittant sa position de soutien pour venir en aide à son camarade est touché au défaut de la cuirasse, à longue distance, par le petit 37mm d'un second Type 95 ... et part en flammes!



De l'opinion de Xavathor-san lui-même, qui avait dès lors cessé sa lancinante complainte quant à sa capacité antichar: "celui-là, il était un peu chatard!".

L'infanterie français quand à elle poursuit ses tirs de mortiers et sa progression dans les rizières, atteignant la limite des celles-ci.

TOUR 3:

Le groupement de reconnaissance français (ou ce qu'il en reste) réagit en premier: l'AM-8 gravit la colline aux côtés du Stuart pour prendre les Type 95 à revers ... pour s'enrayer à son tour! Décidemment, sale temps pour les automitrailleuses ...



De son côté, le groupes de sapeurs, sans soutien, sans lance-flammes, au pied d'une position solidement tenue par l'ennemi, est anéantie.

Espérant reproduire le succès de leur première charge, les Nippons relancent leurs chars à l'attaque: les deux Types 95 survivants tentent de reprendre la colline au Stuart, esquivant au passage un tir de bazooka.



Mal leur en pris: alors que leurs obus ratent ou ricochent, le Stuart élimine l'un de ses adversaires, alors qu'un second Stuart plus éloigné fait mouche à longue distance sur le second.



L'infanterie japonaise se venge alors sur l'équipage débarqué de ma dernière jeep française, qui est haché par les balles des défenseurs des faubourgs.
C'est la perte de trop pour le groupement de reconnaissance. Ce qui en reste (une AM-8 sans canon, une jeep sans équipage, des half-tracks n'osant plus se servir de leur HMG, ...), démoralisé, abandonne le champs de bataille ...

Heureusement, la désertion des éclaireurs est rapidement compensée par l'irruption de Ponchardier et son SASB, qui prennent les défenseurs à revers. Celui-ci se précipite vers les faubourgs de Mytho, détachant seulement quelques groupes pour aider à la prise du carrefour.



Une dernière passe de mitraillage des Spitfire anéanti le 47mm antichar japonais, alors que le matraquage du mortier de 60mm de l'infanterie cause finalement des blessés dans les rangs des défenseurs de la palmeraie (escouade réduite).
A l'extrême Ouest du dispositif français, la section renforcée peine à détruire les défenseurs du village, d'autant que le petit obusier de 70mm détruit ou suppresse un à un tous les assaillants. Cette petite pièce sans AP, réduite à la fin de partie, finira vivante avec le palmarès le plus élevé des unités japonaises: 1 Stuart et 4 groupes d'infanterie, dont une chef de section et le chef de compagnie venu le remplacer! Shocked
On peut dire qu'il aura tenu seul tout le flanc gauche!

TOUR 4:
Voyant la défense de la palmeraie faiblir, l'infanterie française profite de l'opportunité pour monter à l'assaut: le corps à corps est meurtrier, les Nippons se faisant tuer jusqu'aux dernier dans leurs tranchées. Néanmoins, les bois sont pris.



De leur côté, les commandos venus les assister échouent à suppresser ou détruire les défenseurs de l'arrière du village ... et se retrouvent eux-mêmes cloués au sol par les tirs de réponse de ces derniers ...



Privé de groupe mobile, les Japonais se contentent désormais de tenir leurs positions.

TOUR 5:
Les SASB, soutenu par leur mortier, avancent sur les faubourgs, balayant les dernier servants du canon de 25mm sur leur passage. Ils sont en position pour monter à l'assaut.


(les 6 plaquettes à droite sont des pertes)


TOUR 6:
Le carrefour est définitivement hors de portée des Français, l'obusier de 70 et le camion DCA balayant les approches et anéantissant quiconque tente d'approcher.



La dernière chance d'obtenir au moins une victoire mineure pour le Français réside désormais dans la capacité des commandos de Ponchardier à s'emparer des faubourgs.
Avec une HMG japonaise détruite par un tir de mortier et la seconde tombée (définitivement) à court de munitions, les chances semblent bonnes d'y parvenir.
C'était sans compter sur la poisse ... Crying or Very sad



Pendant deux tours, mes commandos (AST & Elite) vont lancer des assauts par groupe de deux contre des bâtiments défendus par une ou trois plaquettes japonaises (RES & Vétérans) ... et toujours finir désorganisés sans infliger de pertes!

Devant tant d'incompétence, il fut décidé de mettre fin à la partie sur une victoire japonaise totale.

----------------

C'était un scénario d'équilibrage ... qui a révélé certaines faiblesses du scénario d'origine:
- pas assez d'infanterie côté français.
- AP trop faible côté japonais (m'enfin, selon Xavathor, qui m'a quand même fumé trois Stuart!).

De même que certaines erreurs de ma part:
- propension à trop approcher mes chars au lieu de bombarder depuis le bord de carte.
- trop de zèle à sortir les chefs de char pour mitrailler à la 12,7mm.

Faut dire que j'ai peu l'habitude des blindés, étant plus dans l'infanterie ... Wink


Dernière édition par MadMat le Mer Fév 25, 2015 2:50 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadMat
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 588

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2015 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Après débat, l'OOB français a été pas mal remanié pour aligner plus d'infanterie, et l'obusier de 70mm court japonais (pourtant le héros de la journée) transformé en "glorieux 75" français de prise, histoire de renforcer la capacité AC du japonais.

De même, les Positions préparées japonaises ont été convertis en Embuscade. Fini les Japonais touchables que sur du 6, par contre les pièces maîtresses (canon) pourront rester planquées et éviter les Spitfire tant qu'elles n'auront pas choisi de se révéler ...

Du coup, voici la v2 du scénario, à retester:
http://i.imgur.com/FlShyJn.png?1


Dernière édition par MadMat le Mar Fév 24, 2015 12:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Schmilblic
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 24 Juil 2013
Messages: 624
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2015 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce CR très immersif Very Happy! Une très belle table avec de très belles troupes Cool.

L'équilibrage est toujours difficile car les dés ont une influence très importante sur le jeu. Les modifications que tu as apporté à l'ODB m'ont l'air bonne Wink.

J'ai hâte de lire un nouveau CR sur ce front INDO Very Happy!
_________________
« L'objet de la guerre n'est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d'en face meure pour le sien. »
George S. Patton
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Celtish
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 673
Localisation: Malestroit - 56 - Bzh

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2015 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je lis avec passion encore ce CR! Merci pour le partage. La table est très sympa et les scénarios toujours originaux!! Very Happy
_________________
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 4947
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2015 4:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CR très bien narré, un plaisir de le lire, les photos sont super aussi ! Very Happy

Merci donc pour ce voyage aux colonies (enfin ce qu'il en reste... Wink )
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Loktar
Colonel
Colonel


Inscrit le: 08 Oct 2014
Messages: 123

MessagePosté le: Mar Fév 24, 2015 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un plaisir à lire et encore une défaite pour la France malheureusement Sad
_________________
"Vous feriez mieux de l'attacher, colonel."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
stephane paoli
Général de corps d'armée
Général de corps d'armée


Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2015 8:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Que dire de plus, tout a été dit, je rajoute Bravo pour le travail que tu as réaliser pour ce CR

Tes routes tu les a achetées à Hugo ????
A+
_________________
guardà u silenziu è u silenziu tè guardà...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MadMat
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 588

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2015 8:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

stephane paoli a écrit:
Tes routes tu les a achetées à Hugo ????

Je ne suis pas assez intime avec ce monsieur pour l'appeler par son prénom. D'autant que c'est Xavathor qui le connait, j'ai profité de ce que je l'accompagnias une fois à une convention pour acheter route et rivière.
Je sais qu'il est belge ... ou peut-être seulement du Nord. Confused

En l'occurence, pour la partie, Xav & moi avons combiné toutes nos routes, au nombre de trois je crois.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sunihanble
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 1201
Localisation: 59 Nord

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2015 10:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Belle partie ,merci pour ce scénario intéressant et original. Dés que j'ai le temps ,je teste . Smile
_________________
http://chtigurine.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TONTON FLINGUEUR
Adjudant
Adjudant


Inscrit le: 21 Fév 2015
Messages: 23
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mer Fév 25, 2015 2:47 pm    Sujet du message: vive le pacifique Répondre en citant

Je vais répéter ce qui a déjà été dit mais c'est un chouette scénario, une table magnifique. En plein hiver un CR venu du "Pacifique" nous réchauffe un peu. Very Happy
C'est un vrai plaisir à contempler
_________________
"Les cons, ça osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Guerre Moderne Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
subGreen style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com